• Victor Faissolle

Y a t-il un régime miracle pour perdre du poids ?

Pour être clair dès le début : NON.


Vous verrez brièvement dans cet article les raisons pour lesquels il est important de varier en permanence les régimes que vous ferez. Donc non, aucun régime n'est forcément mieux qu'un autre.


La question intéressante est de savoir pourquoi ?


Tout d'abord, un régime doit être abordé sous le contrôle d'un professionnel qui vous encadrera et vous prémunira de tous risques concernant votre santé, tout en vous amenant à vos objectifs esthétiques et de bien-être.


Le régime faible en matières grasses

Le régime faible en glucides

Le régime cétogène

Le Régine hyper protéique

Le régime sans gluten

..........etc.


Tous ces régimes ont le même principe = LA PERTE DE POIDS.


Comment ? Grâce à 2 mécanismes :


-un déficit calorique


-un choc du métabolisme en conditionnant l'organisme à un fonctionnement différent de la physiologie.

La combustion des graisses est provoquée par des voies métaboliques différentes qui sont activées et décuplées.


Ça veut dire quoi ?


--> l'alimentation de base est conditionnée par un apport équilibré des 3 macro nutriments (protéines, lipides, glucides).

Lorsque l'on modifie un des paramètres, le corps va composer avec ce l'on lui donne pour maintenir son intégrité.

Et avec des déficits, cela engendrera la perte de poids.

Exemple :

le régime faible en lipides = diminution calorique par la baisse des apports en graisses.

Ce qui va induire une baisse directe du stockage des graisses dans le tissus adipeux.

La baisse des apports en graisses va troubler le fonctionnement hormonal (récepteurs et activité), et donc booster le métabolisme, en puisant l'énergie dans la graisse déjà stockée. Ce qui va engendrer la perte de poids.


Autre exemple :

Le régime cétogène = qui inclut une majorité d'apports lipidiques et protéiques, et une quasi nullité de glucides.

Le sucre étant la principale source d'énergie de l'organisme étant absente. L'énergie va être puisée dans une nouvelle voie métabolique grâce aux lipides ; et la production de corps cétoniques : la cétogénèse.

(voie métabolique : ensemble de réactions biochimiques qui aboutissent à un mécanisme physiologique).

Les protéines servent à maintenir la masse maigre (muscles, organes..).

Le stockage de la graisse passe par l'action du pancréas grâce à l'insuline, et ceci étant activé avec le sucre. Conséquence : baisse des réserves de sucre et de graisses de l'organisme, sachant qu'un lipide permet de produit 7 fois plus d'énergie qu'une unité de glucose (sucre).


Solution :


Lorsque l'on cherche à perdre du poids, et cela arrive plusieurs fois dans la vie, il est important de savoir varier.

Les régimes doivent être cyclés pour que l'organisme ait une bonne régulation et garder son aptitude à reperdre par la suite (si on veut perdre).


Le problème qui se pose est que : rester sur les mêmes protocoles de perte de graisse habituera le corps à ces processus ; la mémoire cellulaire arrivera à maintenir le poids à la longue.

Le but premier de l'organisme étant l'homéostasie (la stabilisation des constantes physiologiques, dont le poids).


La solution étant donc de varier les régimes, de manière cyclique pour créer un roulement métabolique et garder la santé de votre métabolisme.


LA REVUE NUTRITION.